Le château de Quéribus (Cucugnan)

queribus

Du haut de son piton rocheux, le château de Quéribus (XI-XIVè) force l'admiration et invite l'imaginaire.

Véritable nid d'aigle, sa situation stratégique lui permet d'exercer une remarquable surveillance sur la totalité de la plaine du Roussillon.

Lors de la Croisade contre les Albigeois, Quéribus abrite des Cathares. Il est le dernier bastion à tomber aux mains des Croisés en 1255, onze ans après Montségur.

Le château rentre alors dans le royaume de France, sous le règne de Saint Louis. Il devient une pièce maîtresse du dispositif défensif français en 1258, à la signature du traité de Corbeil.

Il perdra son intérêt stratégique en 1659, avec le Traité des Pyrénées qui fixe une nouvelle frontière entre la France et l'Espagne.

Excellent exemple d'architecture militaire, il présente tous les éléments de ce patrimoine : assommoir, cannonières...

Son donjon polygonal est réputé pour sa salle de style gothique primitif dont la voûte repose sur un puissant pilier circulaire s'épanouissant en palmier.

Du haut de ses 728 mètres, la terrasse du donjon offre un panorama inoubliable qui s'étend de la mer, aux Corbières, jusqu'aux Pyrénées.

 
© Location Chambres d'hôtes et Gîtes - gite auberge Les Santolines à Cucugnan dans l'Aude - Réalisé par D-LUNE - site Internet, catalogue, boutique en ligne |